• Chapitre 16: Où est-il?

    --- Point de vue d'Hiroto---

    Où Kilari était-elle passée? Après la maison hantée, j'avais détourné le regard pendant quelques secondes, et après, elle avait disparu! Je regardais autour de moi, je fis le tour des stands: Kilari n'était nulle part. Elle avait du se rendre compte que je n'étais plus avec elle. Je décidai d'aller à l'entrée du parc. J'attendis: rien. Où était-elle allée? Je commençai à faire le tour de la fête foraine. Je commençais vraiment à m'inquiéter...

    ---Point de vue de Kilari---

     Je fis le tour de la maison hantée: il n'était pas là. Je retournai sur nos pas en cherchant à chaque attraction. Je ne le voyais pas. Après avoir cherché à chaque attraction que nous avions faite, je continuai avec celles où nous n'étions pas passés. A un moment, j'arrivai près d'une ruelle qui semblait conduire hors de la fête foraine. Soudain, je sentis une main sur ma bouche. Je m'étouffais. Ma vue se troubla, puis je m'évanouis.

    Je repris conscience. Je n'avais pas les yeux ouverts, mais j'entendais les bruits de la fête foraine. Ils n'étaient pas assez forts pour que je soies à l'intérieur du parc où elle se déroulait, mais je n'étais pas loin. J'entendais des voix.

    - Qu'est-ce qu'on va faire d'elle? demanda une voix inconnue.

    - Si c'est bien Kilari Tsukishima, on pourrait la vendre à nos potes à un bon prix, répondit un autre homme.

    Je ne rêvais pas: j'avais été enlevée et ces personnes parlaient de moi. Il fallait que je fasse semblant d'être endormie, et que je n'ouvre pas les yeux. Je remarquai une odeur étrange. J'entrouvris les yeux: j'étais dans des bâtiments en ruine. Il avaient dû m'emmener dans le quartier en ruine. C'était un quartier désert, mais dangereux car tous les voyous et personnes de ce genre s'y balladaient. Je vis que le ciel s'assombrissait: il commençait à être  tard. Je refermai les yeux et écoutai de nouveau les 2 hommes qui parlaient.

    - Il faut pas que les flics nous voient, sinon on est morts!

    - Chut, parle moins fort, sinon on va réveiller la prisonnière.

    - On pourrait demander une rançon à sa famille ou à la police? On gagnerai plus, proposa le 2e homme.

    Je réalisai dans quel pétrin j'étais. Hiroto, sauve-moi!  Il me sauvait toujours dans les situations problèmatiques. C'était le moment où j'avais le plus besoin de lui. J'étais pétrifiée, et j'avais les larmes aux yeux. Puis je sentis que ma jambe me faisait mal. J'étais à genoux contre un mur. J'avais mal, et mes mains et mes pieds étaient liés. Je bougeai légèrement mes jambes vers la gauche pour enlever le caillou qui était sous mon mollet droit. Pas de chance: j'heurtai un autre caillou qui roula. Les hommes le remarquèrent et se retournèrent immédiatement. J'avais les yeux ouverts. J'étais mortifiée. Des larmes de peur coulèrent sur mes joues.

    - Tu es réveillée, petite! s'exclama l'un des 2 hommes.

    - Je....Je...ne me faites...pas de mal s'il vous plaît....articulai-je, en sanglots.

    - Genre qu'on allait rater l'occasion de se faire plein de pognon!

    - Hiroto....à l'aide! criai-je.

    - Tais-toi! Sinon je te coupes la langue!

    J'arrêtai tout de suite de crier.

    - Mais attends... Hiroto, c'est pas le nom du chanteur..?

    - Mais oui, Hiroto Kazama, le gars des Ships! Il était avec toi, c'est ça?

    - Si on l'attrapait, ça nous ferait 2 d'un coup!

    Non! Pas Hiroto! Ne faites pas de mal à Hiroto! pensai-je.

     

    --- Point de vue d'Hiroto---

    Je ne la trouvais toujours pas. Où pouvait-elle bien être? J'avais bien fouillé au moins la moitié du parc. Puis, à ma droite, j'aperçus une ruelle. Je décidai d'aller voir, peut-être était-elle sortie de la fête foraine. Je la traversais, et à l'autre bout, constata qu'elle débouchait sur le quartier en ruine. Peut-être s'était-elle perdue dedans? La nuit tombait, et ça commençai à devenir dangereux. Je me dépêchai donc de chercher dans chaque bâtiment. Il n'y avait pas de fenêtres, donc je jetais juste un coup d'oeil à l'interieur de chaque maison. Soudain, j'entendis des voix, et des pleurs. Je me cachai. Les voix venaient d'un bâtiment à une dizaine de mètres de moi. Je m'approchai discrètement. J'aperçus Kilari en pleurs, entouré de 2 hommes. Ils avaient osé! Je me rapprochai encore et entendis leurs conversations.

    - Dis-nous où il est! s'écria le 1er homme.

    - Non...répondit Kilari, toujours entrain de pleurer.

    - Sinon, on va devoir employer la force....dit le 2e en levant son poing.

    Je courus jusqu'au bâtiment, entrai en grand fracas et arrêtai les 2 hommes.

    - Ne la touchez pas! hurlai-je en retenant le bras de l'homme.

    - Hiroto! s'écria Kilari.

    - Quand on parle du loup... commença le kidnappeur.

    - On n'a même pas eu besoin d'aller le chercher! enchaîna son camarade.

    - Il est venu tout seul!

    - Hiroto, tu n'aurais pas du venir!

    - Qu'est-ce que tu racontes?

    - Ils vont te-

    Je reçus un poing dans la figure. Je n'allais pas me laisser faire, je devais protéger Kilari! Je rendis le coup de poing à l'agresseur.

    ---Point de vue de Kilari---

    Hiroto allait se faire tabasser, à ce rythme! Deux contre un, c'était trop! Il fallait que je fasse quelque chose. J'essayai d'attraper mon portable, sans succès. Mes mains étaient liées, juste devant moi. Est-ce que j'avais quelque chose qui coupe? Non, mais j'avais mes dents. Je commençai à ronger la corde. C'était très douleureux, mais Hiroto me protégeait, et il commençait à faiblir face à ses deux adversaires redoutables. Après un dur labeur, la corde qui attachait mes mains se rompit, et j'attrapai mon portable pour taper le numéro de l'agence. Je savais que la police ne réagirait pas forcément immédiatement, et penserait peut-être que c'était des gens qui se prenaient pour des stars comme Hiroto et moi. Un des 2 hommes remarqua que mes mains étaient libérées et que j'appelais quelqu'un. Il projeta mon portable à l'autre bout de la pièce d'un coup de pied. Juste au moment où l'agence décrochait.

    -Tu croyais peut-être que tu t'en sortirais facilement?

    Je criai, espérant que quelqu'un m'entende. J'entendis le moteur d'une voiture. Quelqu'un arrivait.  Nous étions sauvés! 

    - Hé t'as entendu! Faut qu'on se barre! dit l'homme qui avait jeté mon portable.

    - Ouais, j'ai compris, mais je me bats, là!

    Hiroto fit tomber l'homme, distrait par son ami. J'entendis une porte (de voiture) claquer et bruits de pas. Les hommes détalèrent. Hiroto s'effondra. Il saignait et avait des bleus sur tout le visage.

    - Hiroto! Tu vas bien? Réponds-moi!

    Mme Kumoi et M. Muranishi entrèrent accompagnés de deux policiers. 

    - Hiroto, Hiroto!

     

     


  • Commentaires

    1
    Hum... Fan ?
    Samedi 30 Mars 2013 à 18:33

    J'adore, j'ai tout lu d'un coup o/ 

    Je suivrai ta fiction ! ^^

    2
    Samedi 30 Mars 2013 à 18:35

    T^T HIROTO MON PAUVRE PETIT FRERE

    3
    Samedi 30 Mars 2013 à 18:36

    Tu veut pas t'inscrire "Hum....Fan ?" ?

    4
    Samedi 30 Mars 2013 à 18:42

    Merci Hum....Fan ?! 

    5
    JessiicaLove Profil de JessiicaLove
    Samedi 30 Mars 2013 à 18:45

    Voilà, c'est bon xD Enfin bref, je t'encourage pour la suite, kilari--revoltion ^^

    6
    Samedi 30 Mars 2013 à 18:52

    youpiii trop coooool

    7
    Samedi 30 Mars 2013 à 19:12

    Merci à vous deux!

    8
    kilari-86330 Profil de kilari-86330
    Dimanche 31 Mars 2013 à 10:58

    super bien

    9
    Dimanche 31 Mars 2013 à 15:31

    vivemen la suite oui setai super

    10
    Dimanche 31 Mars 2013 à 17:04

    Vivement la suite j'ai adore <3

    11
    Dimanche 31 Mars 2013 à 17:07

    MOI AUSSI

    12
    Dimanche 31 Mars 2013 à 17:14

    Merci à toutes!

    13
    Lundi 1er Avril 2013 à 20:13
    Dépêche toi stp j'ai envie devoir la suite
    14
    Mardi 2 Avril 2013 à 19:32

    ouais elle a raison

    15
    Kilariie<3
    Mardi 2 Avril 2013 à 21:45

    Sa change de tout ce qu'il se passe d'habitude mais j'adore trop :D.

    16
    Mercredi 3 Avril 2013 à 15:17

    Merci. Je trouvais qu'un peu d'action ne ferait pas de mal.

    17
    Mercredi 3 Avril 2013 à 16:31

    Je suis en train de faire la suite.

    18
    Mercredi 3 Avril 2013 à 17:04

    Elle est prête!!

    19
    kilarie love
    Dimanche 29 Septembre 2013 à 12:04
    Aaaaarghh le pauvre elle est trop bien sinon je meur
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :