• Chapitre 38: Sentiments confus

    Bonne lecture~ 

    ---- Point de vue de Kilari ----

    Ce parfum.... Je le reconnus immédiatement: c'était celui d'Hiroto...Mais que se passait-il? Les battements de mon cœur devenaient irréguliers je ressentais comme des bouffées de chaleur m'envahir. J'étais pétrifiée. Je sentis qu'il posait sa tête sur la mienne. Je me sentis défaillir. Pourquoi fallait-il qu'il soit si doux et tendre avec moi maintenant? Ce n'était pas le moment! Moi qui essayait d'assumer mes sentiments, enfin, de tout remettre en ordre et de renoncer... Et pourquoi me faisait-il cela? Il ne disait pas un mot, rien ne troublait ce silence plus que pesant. Il m'avait prise par surprise, et je ne résistais même pas... je ne pouvais pas voir son visage. Je me demandais ce qu'il pouvait bien ressentir en me serrant contre lui comme ça. De nombreux sentiments se bousculaient dans mon cœur: de la confusion, du regret, de la frustration, du doute, de l'amour...

    - Hiroto...

    Avant même que j'aie fini de prononcer son nom, il s'en était allé aussi furtivement qu'il était venu. 

    Je m'effondrai, troublée, sur le sol de ma chambre. Je versai des larmes silencieuses pendant quelques minutes. M'aimait-il encore? Ai-je le droit d'espérer...? Non, je ne préférais pas me faire d'idées. J'avais peur de souffrir. Peur de me tromper. Je me relevai pour aller me coucher. Plus je réfléchissais, plus mon esprit s'assombrissait et y voyait de moins en moins clair. Finalement, je m'endormis ainsi, tourmentée par cet "incident". 

    Le lendemain matin, je me levai avec un mal de crâne. La journée commençait bien. La veille, j'avais cherché des solutions pour expliquer à Yuu mes sentiments pour lui, pour lui avouer que je m'étais rendue compte que ce n'était pas de l'amour que je ressentais... pour lui. Avant que les actes d'Hiroto ne m'interrompent dans mes pensées, j'avais eu une idée. Laquelle? J'avais beau me creuser la tête, je n'arrivais pas à me souvenir. Je n'hésitai pas un instant pour renoncer à prendre mon petit déjeuner avec les autres. Je n'avais en aucun cas envie de croiser Yuu à qui je ne savais quoi dire, ni Hiroto que je ne pourrais affronter. Je mangeai donc seule, comme la veille. Je pris mon temps. Je ne savais pas quel était le programme d'aujourd'hui, et je n'avais pas spécialement envie de le savoir. J'entendis toquer à ma porte. Mon cœur commença à battre plus vite. J'hésitai à aller ouvrir. Et si c'était Yuu? Comment est-ce que j'allais réagir? Mes réflexions furent coupées par une voix:

    - Hey, tu comptes m'ouvrir quand, Kilari?! C'est Erina! se plaignit-elle.

    Je souris. Erina! J'accourus à la porte pour lui ouvrir.

    - Enfin!

    - Excuse-moi.

    Elle s'assit à l'unique table présente dans ma chambre. Je m'installai en face d'elle.

    - M. Muranishi m'a demandé de prendre de tes nouvelles. Tu vas bien? demanda-t-elle, sans grande conviction.

    - Oui moi ça va, mentis-je très bien pour une fois dans ma vie. Ça fait un bail qu'on a pas parlé! Et toi ça va?

    ----Point de vue d'Erina----

    Pfff, quelle idée du directeur de m'envoyer la voir. Dire qu'elle réalise toujours pas que depuis le début de sa carrière j'essaie de lui mettre des bâtons dans les roues... Mais bon j'ai arrêté. 

    Je me demandais comment elle pouvait réagir si je lui disais la vérité. Pas à propos de ça, mais à propos de Hiroto. Tout est à cause d'elle. J'avais très envie de lui dire. Pour qu'elle réalise, à quel point elle l'a fait souffrir, et à quel point elle m'a fait souffrir.

    - Non ça va pas. 

    Son sourire disparut pour faire place à des yeux interrogateurs et surpris. Je ne lui laissai pas le temps de me répondre.

    - Si tu aimais Hiroto, tu ne l'aurais pas abandonné ici, tout seul. En plus, tu flirtais avec ton Yuu là-bas... Dire que je pensais qu'Hiroto serait bien avec toi, et bien j'avais tort. Tu l'as juste fait souffrir. Il pensait toujours à toi, alors que tu n'étais pas là, que tu l'avais délaissé. J'étais à ses côtés, il pouvait compter sur moi... parce que je l'aime! Alors que j'avais l'impression qu'on se rapprochait l'un de l'autre, qu'il commençait à t'oublier, à oublier sa douleur... Tu as resurgi. Et là, il m'a oubliée. Tu étais le centre de son intérêt et je n'existais plus.

    Soudain, des larmes perlèrent au coin de ses yeux. 

    - Mais... MAIS C'EST HORRIBLE! Comment a-t-il pu te faire ça? Moi je vais lui parler tu vas voir! Il a osé blesser mon amie! Désolé Erina. Je n'ai pas choisi d'être aimée de lui. D'ailleurs, il ne m'aime sûrement plus, continua-t-elle avec une pointe de regret dans la voix. MAIS JE VAIS RÉGLER CELA AVEC LUI!!! s'écria-t-elle soudain en se levant d'un pas décidé, le poing serré, comme prête à frapper quelqu'un.

    Elle m'avait beaucoup surpris. Elle me considère vraiment comme son amie... Qu'est-ce qu'elle est naïve.... Mais c'est vrai qu'il a été horrible. Il aurait pu m'en parler au moins... Ou peut-être qu'il ne se rend même pas compte du mal qu'il me fait...pensai-je triste. 

    Kilari ouvrit la porte avec violence, et je l'entendis marmonner: 

    - Tu vas voir ce que tu vas voir...

    Je décidai de la laisser se débrouiller. Après tout, c'était son choix d'aller parler à Hiroto. Je n'en avais plus rien à faire. Je redescendis tous les étages pour retourner avec le reste de l'agence.

    ----Point de vue de Kilari----

    Peu importe ce qui s'était passé la veille. Je ne pouvais pas lui pardonner d'avoir fait ça à Erina! Si j'avais été à sa place, je serais en déprime sûrement. Je me dirigeai jusqu'à la porte voisine et toquai de toutes mes forces avec rage. J'entendis des pas. Ma gorge se serra. Était-ce vraiment une bonne idée...? Je devrais peut-être réfléchir avant d'agir en fait. Mais c'était trop tard pour le dire. La porte s'ouvrit, laissant apparaître Hiroto, surpris. Je m'efforçai de prendre un air déterminé, et m'écriai:

    - Tu te rends compte de ce que tu as fait à Erina?! J'espère que tu vas...

    Lorsque je croisai son regard, je crus m'étouffer. Je n'arrivais plus à articuler le moindre mot. Je me mis à rougir sans savoir quoi faire. Je baissais les yeux, puis retentais de le regarder dans les yeux, ce qui me faisait de nouveau détourner le regard. Il me fixait avec insistance. Et je restais figée sur place, ne sachant que faire. Il attrapa mon poignet, quand soudain, Yuu, dérangé par mes hurlements, sortit de sa chambre. Il remarqua ce qui se passait se précipita derrière moi pour me libérer mon poignet de la main d'Hiroto et m'attirer contre lui.

    - Laisse-la tranquille, se contenta-t-il de lui dire avec mépris.

    Il lui répondit avec un regard noir. Puis ses yeux se posèrent de nouveau sur moi. Ses yeux... Je prolongeai cet échange de regards. Ce moment sembla durer de nombreuses minutes. Yuu passa sa main devant mes yeux en me serrant plus fort, sans quitter son rival des yeux. Je l'entendis soupirer, et la porte se ferma. Yuu pris ma main et m'emmena à sa chambre. Je résistai un peu, mais il y mit plus de force si bien que je ne pus lutter. Une fois rentré avec moi, il ferma la porte de la main qui ne tenait pas la mienne. Puis il lâcha cette dernière pour me plaquer contre le mur. Il me vola un baiser. Si je le repoussais... il allait comprendre. Tout de A à Z. Mais je n'avais plus envie qu'il m'embrasse comme ça... Il fit durer ce baiser longtemps.

    Au bout d'un moment, je tentai de le repousser. Il eut un mouvement de recul et me regarda avec des yeux surpris. Je lui répondis avec des yeux désolés. Il retenta de m'embrasser, je tournai la tête pour l'éviter et le poussai. Il se redressa. Son regard déjà empreint de haine fut remplacé par de la frustration. Il serra les poings.

    - C'est à cause de lui, c'est ça?! Pourquoi? Pourquoi lui?! s'exclama-t-il à mon intention.

    Je ne lui répondis pas. Je me mis à regarder mes pieds. Cela me faisait mal au cœur. Je l'aimais beaucoup... mais pas comme ça. Des larmes coulèrent sur mes joues. Pourquoi fallait-il que cet amour soit si douloureux?  Et pourquoi devait-il faire souffrir les autres? Si c'est pour ça, alors pourquoi l'aimer? Je le contournai en courant sans lui adresser un regard. J'ouvris la porte de ma chambre, constatai que Erina n'était plus là, pour me jeter sur mon lit. Je sanglotai doucement pendant une bonne heure, m'apitoyant sur moi-même. Je suis une idiote. Tout est de ma faute. C'est de ma faute si Hiroto a souffert pendant mon absence. C'est de ma faute s'il a abandonné Erina. C'est de ma faute si je fais du mal à Yuu, parce que je suis trop bête pour faire la différence entre de l'affection profonde et de l'amour. Je suis la seule fautive...

    Après tout ça, j'avais besoin de sortir pour me changer les idées. Je soupirai, enfilai mes chaussures et mis un chapeau avant d'aller me balader en ville. Une bonne odeur parvint à mon nez. J'avais très faim. Une crêperie se trouvait au coin de la rue. 

    - Bonjour je voudrais dix crêpes de chaque sorte que vous avez s'il vous plaît!

    - Hein?! s'écria le vendeur surpris.

    J'avais bien le droit de me faire plaisir... 

    - Mademoiselle, nous avons quelques tables, vous voulez vous installer? Il vous faudra bien une heure pour avaler tout ça...

    - Je veux bien, même si à mon avis cela durera bien moins longtemps! 

    Je lui adressai un sourire. Il me conduit à une des tables libres. Je le remerciai puis attendis. Il me servit une première sorte de crêpes, que je trouvais très bonne. En fait, tous les fourrages de crêpes que l'homme me présenta étaient bons. Lorsqu'il amena la dernière sorte de crêpe, j'avais encore beaucoup d'appétit. Je mordis dans la crêpe: elle avait un goût très particulier. Mais je l'aimais beaucoup. Si bien que j'en redemandai dix au vendeur. Alors que je dévorais ma sixième crêpe de la sorte, je commençai à avoir la tête qui tourne et une sensation étrange m'envahit. Je me sentais un peu engourdie, mais ce n'était pas désagréable.

    ---- Point de vue du vendeur ----

    J'assistais à du jamais vu. Une jeune fille qui mangeait des crêpes pour dix personnes. Mais depuis peu de temps, j'avais constaté que ce n'était pas tout. Elle semblait être dans les vapes. J'hallucinais. Une personne capable de se saouler avec des crêpes au chocolat à la liqueur... L'infime présence d'alcool ne pouvait pas provoquer ça. C'était techniquement impossible. Après avoir englouti toutes ses crêpes, elle fit mine de se lever pour partir mais s'écroula sur le sol. Je me précipitai pour demander de l'aide à ma femme qui se trouvait au stand. Je la chargeai de s'occuper de la jeune fille tandis que je gérais la crêperie en son absence. Elle l'emmena dans notre appartement à quelques rues d'ici.

    ---- Point de vue de la femme du vendeur ----

    Je l'allongeai sur le canapé. Je l'observai un instant. Elle me disait quelque chose. Mais où aurais-je bien pu la voir? Elle grimaça dans son sommeil. J'allumai la télé pour chercher un éventuel avis de recherche pour une jeune fille comme elle, mais tombai sur une retransmission d'un concert de Kilari Tsukishima. J'allais changer de chaîne quand je réalisai: son portrait craché. Non, c'était elle! Je la regardai :pas de doute. Elle se tortillait dans tous les sens, son estomac semblait lui faire mal. Je voulus appeler son agence, mais je tombai sur le répondeur. [NDA: bah oui, ils sont en vacances... x)] En y réfléchissant, je songeai à appeler la police, mais j'avais peur qu'il nous accusent de quelque chose à cause de son état, puisqu'elle avait mangé beaucoup de nos crêpes. J'étais inquiète. Je me contentai donc de laisser la télé allumée pour guetter un avis de recherche.

    ---- Point de vue de Erina ----

    - Erina, tu n'as pas vu Kilari descendre par hasard? J'ai quelque chose à lui demander, me questionna le directeur.

    - Non, répondis-je sèchement.

    - Tu veux bien aller voir si elle est dans sa chambre? me demanda-t-il gentiment.

    Je soupirai, agacée.

    - D'accord, répondis-je à contre-cœur.

    Je montai les escaliers, lasse. Arrivée devant sa porte, je toquai et criai:

    - Kilari, t'es là? M. Muranishi veut te parler. KILARI!!

    Aucune réponse. J'appelai de nouveau: toujours rien.

    ---- Point de vue de Hiroto ---- 

    J'entendis Erina hurler dans le couloir. Elle appelait Kilari. Je tendis l'oreille pour entendre une éventuelle réponse de l'intéressée. Rien. Je me levai, surpris et intrigué. Je sortis dans le couloir. Je n'étais pas le seul.

    ----Point de vue de Yuu ----

    Des cris me parvinrent. J'étais déjà de mauvaise humeur, mais cela m'énerva encore plus. Je remarquai finalement que c'était Erina qui cherchait Kilari. Elle ne répondait pas. Je rejoignis le couloir. Je le vis. Ce mec. Je n'avais même pas envie de prononcer son nom.

    ---- Point de vue de Erina ----

    Les deux garçons ouvrirent leur porte de chambre. Je me tournai dans leur direction.

    - Bon timing les gars. On a un problème avec Kilari.

    Il se lancèrent un regard empli de haine. Je poussai un soupir.

    - C'est pas le moment.

    Yuu se dirigea vers la porte de la chambre de la "disparue" et donna un gros coup de pied dessus. Elle résista. Hiroto mit quant à lui un violent coup d'épaule: la porte s'ouvrit.

    - Pas si compliqué que ça. Il suffit d'avoir un peu de force.

    - N'importe quoi. C'est parce que je viens de te mâcher le travail. Même Erina aurait pu l'ouvrir.

    - Eh! Dis que je suis faiblarde pendant que tu y es! rétorquai-je vexée.

    - Assez bavardé, nous interrompit Hiroto avant de pénétrer la pièce.

    Nous constatâmes bien vite son absence.

    - Si tu n'avais pas été sourd, ce ne serait pas arrivé, lança Yuu.

    - Je te rappelle que sa porte est juste en face de la tienne, tu es le mieux placé pour voir quand elle sort, serais-tu aveugle? répliqua Hiroto avec ironie.

    - STOP! m'écriai-je pour les arrêter. Vous allez continuer combien de temps comme ça? Si vous voulez retrouver Kilari, il va falloir vous supporter plus de cinq secondes. Alors que je ne vous entende plus, ajoutai-je avec autorité.

    Mais où pouvait-elle bien être?

    ------Fin du chapitre------

    Que va-t-il se passer? Hiroto, Yuu et Erina vont-ils réussir à se supporter jusqu'à trouver Kilari? Que lui arrive-t-elle? 

    Coucou mes lecteurs! Je m'excuse de ma longue absence. J'ai décidé de poster des chapitres un peu plus courts mais plus régulièrement, dans la mesure du possible. J'ai fait celui-ci long pour m'excuser encore de mon retard. J'espère que ce chapitre vous a donc plu! Merci de votre lecture^^ je ne vous ai jamais oublié pendant mon inactivité. J'étais d'ailleurs assez frustrée de ne pas pouvoir poster de chapitre. Mais maintenant, je vais essayer de me débrouiller pour trouver le temps... :p


  • Commentaires

    1
    Dimanche 27 Septembre 2015 à 18:47

    Super chapitre ! Mais où étais tu pendant tout ce temps ???

    2
    Dimanche 27 Septembre 2015 à 20:54

    Merci^^ En cours, je travaillais... lol et en vacances. J'étais un peu débordée, et j'essayais de trouver une après-midi entière de libre pour écrire le chapitre, mais je n'en trouvais jamais... C'est pour ça que ça a mis tant de temps. Mais maintenant que je compte en poster des plus courts, il n'y aura plus besoin d'après-midi entières :)

    3
    Lundi 28 Septembre 2015 à 17:14

    Super ! ^^ par contre j'ai toruvé ton absence trèèèès longue genre 6 mois XD

    4
    Lundi 28 Septembre 2015 à 18:18

    Merci pour ce magnifique chapitre ^^ Je te pardonne pour tout ce temps, au moins, on a su apprécié la venue de ce chapitre cool Et je sais bien à quel point gérer un blog et travailler sérieusement en même temps est difficile winktongue

    5
    nanadu37
    Lundi 28 Septembre 2015 à 21:17

    j'aime bien ta fiction ^^ j'ai tous lu du chapitre 1 a 37 en deux jours ^^ c'est vrai que c'est dommage tous le temps que tu as pris pour ce chapitre mais c'est vrai qu'il faut du temps et de l'imagination pour le faire yes j'espère que maintenant tu en mettras plus souvent

    6
    Mardi 29 Septembre 2015 à 21:58

    @Purple Blue Erin~ : oui effectivement elle était longue, on va dire qu'elle était composée de plusieurs parties: Partie 1: trop de boulot, examens de 3e, Partie 2: partie en vacances, trop de grass' mat, des trucs prévus l'aprem et un peu de flemme et de manque d'inspiration, Partie 3: Recherche d'un peu de temps libre pour le chapitre. Voilà voilà^^

    @camich: merci beaucoup c'est gentil, ça me fait plaisir, et c'est vrai que c'est compliqué avec les cours de passer régulièrement... je vais faire de mon mieux pour passer un minimum sans que ça détériore mon niveau scolaire^^

    @nanadu37: Merci beaucoup^^ Si tu as tout lu d'un trait, tu as du remarquer que mon style d'écriture a évolué... :p

      • nanadu37
        Mercredi 30 Septembre 2015 à 11:31

        oui  j'ai vu que au début c'était un peu gamin on va dire mais que fur et à mesure c'est mieux ^^

    7
    Mercredi 30 Septembre 2015 à 20:51

    Super chap ! Je suis contente que tu sois revenue !

    8
    helokilari
    Jeudi 1er Octobre 2015 à 14:51

    Ohayo ! Comme d'hab super chap ! Contente que tu sois revenue :P

    9
    nanadu37
    Dimanche 4 Octobre 2015 à 20:02

    tu fais quand le prochain?

    10
    Dimanche 4 Octobre 2015 à 21:52

    J'ai beau ne plus aimer Kilari, j'aime toujours autant ta fiction ^^ Bravo pour ce chapitre et bon courage pour le prochain :D

    11
    Flavie
    Lundi 12 Octobre 2015 à 13:12

    Super chapitre !

    J'espère que tu ne seras plus autant en retard...

    Mais j'adore ce chapitre !!!!!!^^

    12
    Lundi 12 Octobre 2015 à 20:50

    Merci beaucoup! Honnêtement, je ne sais pas quand j'aurai le temps pour le prochain....

      • cure.muse
        Mardi 13 Octobre 2015 à 18:40

        Je t'en supplie met le vite

    13
    Manga fan ?
    Jeudi 29 Octobre 2015 à 20:57

    Super fiction ^^ ! Sa me donne la haine envers notre cher bien détestée Kilari même si la fiction ne lui ressemble pas ! Continue cette friction , sans me vanter, je l'ai lu du 1er chapitre à , environ, 18h et je l'ai terminer à 19h :)... (en même temps je l'ai lu non-stop)! Breff ... les personnes qui sont dans les images qui servent à illustrer le chapitre vient du premier manga de An Nakahara si je me trompe pas :3 ( Sinn désolé du dérangement) et j'espère que tu sortiras demain la suite ! ( On peut rêver non ?)

      • Dimanche 1er Novembre 2015 à 15:07

        Oui XD Et non les images viennent des vocaloid Rin et Len Kagamine, mais ça aurait effectivement pu être "Telepathic Kiss", le premier manga de An Nakahara^^

        Là je commence d'écrire le prochain chapitre :p

    14
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 17:31

    Kire de retour!!!! Super! Depuis le temps qu'on attend tes chapitres! X) enfin! Ce chapitre etait super bravo! 

    15
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 19:06

    Chapitre 40 disponible :p

    16
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 19:07

    cool! sa fait plaisir de te voir presente comme sa! ^-^ 

    je vais le lire des que j'ai le temps la je suis occuper a faire un diapo ^^'

      • Dimanche 29 Novembre 2015 à 19:23

        D'accord! Et c'est plutôt un hasard que je t'aie répondu si vite, c'est juste que j'étais encore sur mon blog en train de poster mon chapitre^^ en semaine je ne t'aurais pas répondu je crois x)

    17
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 19:39

    x) bah tant mieux! en tout cas ta fic est super!

    18
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 20:55

    Youpi le chapitre suivant >w<

    19
    Mercredi 2 Décembre 2015 à 19:05

    merchi ^^

    20
    kilaHiro ❤❤
    Mardi 17 Octobre 2017 à 19:26
    Tes fics sont simplement sublime !!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :