• Chapitre 39: A la recherche de Kilari!

    ----Point de vue de la femme du vendeur----

    Cela faisait un moment déjà que je parcourais les chaînes, et rien. Je reçus un appel de mon mari débordé par les clients; je décidai donc un peu inquiète cependant, de laisser la petite à l'appartement, et mis un double de la clé à côté d'elle avec un mot, au cas où elle se réveillerait et qu'allant mieux, elle veuille rejoindre sa famille ou ses amis. J'ouvris la porte, hésitai encore un instant, jetai un coup d’œil en direction de la jeune fille, puis partit finalement vers la crêperie, en espérant que tout aille bien.

    ----Point de vue de Kilari----

    Je repris peu à peu conscience. Mon estomac me faisait horriblement souffrir. J'avais chaud et j’étouffais.... C'était insupportable. De plus, je n'avais aucune idée d'où je me trouvais. Il fallait que je voie un médecin, absolument. Pour soulager cette douleur.... Qui ne me faisait en aucun cas oublier ma culpabilité quant aux malheurs de mon entourage. J'ouvris les yeux et me redressai avec difficulté. J'étais sur un canapé, dans un petit appartement, qui me semblait un peu vieux. En regardant par la fenêtre, je n'aperçus que quelques hauts bâtiments. Je devais être dans les derniers étages d'un assez haut immeuble, sans doute. Je remarquai une note laissée à côté d'une clé et d'un verre d'eau sur la table basse près du canapé. Je bus le verre d'un trait, puis saisit le papier pour lire. Quand j'essayais de me concentrer, ma tête me faisait affreusement mal. Ma vue se troublait, si bien que j'abandonnai l'idée de le lire. Je devinai facilement que la clé était destinée à ouvrir la porte de l'appart. Et je me rendis compte bien vite que j'étais seule. Je pris mon courage à deux mains pour me lever. Aouch! C'était plutôt compliqué de tenir sur mes deux jambes. Je me sentais terriblement faible. Je parvins tant bien que mal à la porte, ne pris pas la peine de prendre mon chapeau et mes affaires, et sortis de la pièce pour me retrouver dans le couloir.

    ----Point de vue d'Erina----

    Nous avions le choix: ou bien nous expliquions tout à M.Muranishi pour mobiliser tout le monde, ou alors nous décidions de chercher par nous-même pour ne pas gâcher les vacances de tout le monde. Les deux garçons insistèrent pour choisir la deuxième option. Je fus contrainte d'accepter. Les garçons, chacun de leur côté, demandèrent à quelques personnes s'ils n'avaient pas vu passer Kilari, calmement pour n'alarmer personne. Toutes les réponses furent négatives, sauf celle de la dame qui gardait la sortie de l'hôtel. Elle l'avait bien vue sortir plusieurs heures auparavant. Cela parut évident à chacun de nous qu'il fallait aller en ville pour poursuivre notre recherche.

    - Que ferait Kilari en ville? demanda Yuu tout en réfléchissant.

    - Du shopping? proposai-je.

    - Non, c'est évident qu'elle irait manger quelque part, renchérit Hiroto.

    - Ah oui, j'allais presque oublier que Kilari est un ventre sur pattes... surtout pour les crêpes.

    - Une crêperie! Merci Erina! s'exclama Yuu.

    - On se sépare? 

    - Surtout pas! On risquerait de se perdre, n'oubliez qu'on ne connait pas le coin. En plus si vous trouvez une piste, vous connaissant, vous partiriez tout seul sans réfléchir, protestai-je fermement.

    Ils marmonnèrent tous deux un "pfff"  en réaction à ma critique. C'était la vérité, après tout. Je m'engageai dans une rue.

    - On repère toutes les crêperies, n'oubliez pas.

    Après quelques pas sur le trottoirs, j'entendais déjà des "Oh! Mais on dirait Hiroto?!", ou des "Yuu!!!". On aurait dû se déguiser.... Ensuite j'entendis chuchoter "Mais c'est qui cette fille avec eux...? Elle a pas l'air très gentille..." ce qui eut le dont de m'énerver. Je tirai les deux gars dans le premier magasin de vêtements venu, un peu vexée, pour se cacher le visage un minimum. Enfin ressortis, on se mit sérieusement à enquêter dans les crêperies. On posait chacun des questions aux serveurs et vendeurs. Au bout de plusieurs crêperies, nous commencions à nous inquiéter un peu, et Hiroto et Yuu étaient sur les nerfs.

    - Ça se trouve, elle était passée dans les crêperies où on est déjà allés, c'est juste que le blondinet sait même pas poser des questions correctes.

    - Comment tu m'as appelé là? Et répète un peu pour voir? demanda l'intéressé, piqué par la remarque d'Hiroto.

    - De quoi? A propos du blondinet qui demande juste "Vous avez pas vu Kilari?"? ajouta Hiroto un peu provocateur.

    - De toute façon, tout le monde connaît Kilari, et ça gagne du temps au lieu de la décrire de la tête aux pieds, en donnant même des détails inutiles! rétorqua Yuu.

    - Tu parles de moi là?!

    - Arrêtez! Vous êtes insupportables! C'est pas comme ça qu'on va retrouver Kilari! Rooooh, je vous avais dit, on aurait dû le dire au directeur.

    - Jamais.

    J'ignorai sa réponse, agacée. Nous continuâmes notre route silencieusement jusqu'à la prochaine vente de crêpes où le vendeur nous confirma avoir accueilli une cliente incroyable, et nous conduisit à sa femme pour qu'elle nous raconte ce qui s'était passé. Nous fûmes tous les trois très soulagés. La dame nous proposa de nous accompagner jusqu'à l'appartement, mais Yuu refusa gentiment en demandant où était situé l'immeuble. Elle nous expliqua le chemin pour s'y rendre et nous partîmes. 

    Lorsqu'il fallut tourner au croisement, nous n'étions pas d'accord sur la route à prendre.

    - Tu aurais dû la laisser nous guider, quelle idée de devoir y aller seuls, nous ne connaissons même pas la ville!

    - Tais-toi, tu sais très bien que ça l'aurait dérangé alors que sa crêperie débordait de clients!

    - J'en ai marre de vous! Vous pouvez pas la fermer un peu!

    Je pris les devants et empruntai la route que je pensais être la bonne. Il me suivirent sans grand enthousiasme, car ils savaient très bien ce qui les attendait si ils se retrouvaient seuls. Après avoir traversé le pâté de maisons, Hiroto reconnut le bâtiment correspondant à la description de la femme.

    ----Point de vue de Kilari----

    Il fallait que je descende... Que je voie un docteur; je ne pouvais pas soutenir cette souffrance plus longtemps. J'essayais d'oublier la douleur: en vain. Je voulais prendre les escaliers, mais je n'en avais pas la force. Allais-je devoir prendre l'ascenseur? Je n'en avais pas trop envie. L'immeuble semblait un peu ancien, et je n'avais pas confiance en un ascenseur... et puis je ne savais pas où je pouvais le prendre de toute façon... Je décidai de partir à la recherche de la cage d'ascenseur quand même. Je pensais à mon portable: je l'avais laissé dans l'appartement, et il n'avait déjà plus beaucoup de batterie la dernière fois que je l'avais regardé;il devait être éteint depuis longtemps maintenant.

    Je m'appuyai au mur pour parcourir le long couloir. Ma tête tournait de plus en plus. Je n'en pouvais plus. 

    Hiroto... pensai-je avec une pointe de regret en regardant par la fenêtre du bout du couloir. Une larme perla au coin de mon œil. Quelques secondes plus tard, je m'effondrai, trop faible pour tenir debout.

    -----Fin du chapitre----

    Héhé... J'espère que ça vous a plu^^ Désolé de faire du suspense, mais sinon c'est pas marrant! X) désolé si j'ai un peu tardé, mais même mes vacances étaient chargées... X'D première semaine je suis partie, puis quand je suis revenue la deuxième semaine, chaque jour était pris sans que j'aie voulu quoi que ce soit T-T. Mais le dimanche après-midi était libre, heureusement! ^^


  • Commentaires

    1
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 16:52

    Super chapitre ! Bientôt la rentrée dommage...

    2
    nanadu37
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 17:06

    super chapitre comme tu dis il y a du suspense :p mais tu pourrais bien en faire un deuxieme ajd non? :) :p

      • Dimanche 1er Novembre 2015 à 17:22

        J'aimerais bien mais là j'ai un petit problème: je ne vois plus le fond de ma page et du site, et beaucoup d'images ne sont plus visibles, et aussi sur d'autres blogs. Est-ce que ça vous le fait aussi ou je suis la seule à avoir ce bug? :/

    3
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 17:24

    C'est un bug de la plateforme. Il sera résolu demain au plus tard je pense. Tout le monde là je crois. ^^ sur le forum ils en parlent.

    4
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 17:27

    Dac, ouf! ^^

    5
    nanadu37
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 17:52

    bon bah alors le second chapitre c'est mort... dommage

     

      • Lundi 2 Novembre 2015 à 18:34

        Oui :/ mais de toute façon même si je le finissais à l'avance, je le programmerais pour le publier dans 2 semaines, avant que je fasse le prochain aux prochaines vacances ^^

    6
    Manga fan ?
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 20:02

    Super chapitre ! :) Le chapitre tant attendu arrive là , au delà de mes espérances ! Merci Kire ! ^^

    7
    I♥Kilari
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 20:10

    Moi aussi j'ai la même chose ._.

    Sinon , hâte de la suite :D (je dis ça mais j'ai a peine lu le début x) )

      • Lundi 2 Novembre 2015 à 18:38

        XD j'espère que tu as aimé^^ et je vais finir la suite aussi vite que possible, pour la mettre à mi-chemin entre ce chapitre et le prochain, pour permettre de régulariser la sortie des chapitres. Je préfère en sortir un toutes les 2 semaines que 2 tous les mois^^

    8
    Vendredi 13 Novembre 2015 à 17:39

    Super Chapitre^^ hate de la suite!

      • Lundi 16 Novembre 2015 à 18:37

        Merci^^ la suite est déjà presque prête, mais si tu regardes mes réponses aux commentaires au-dessus tu comprendras pourquoi je ne le poste pas tout de suite.

    9
    nanadu37
    Mardi 17 Novembre 2015 à 21:23

    youpi! presque :)

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :