• Désolé du retard!! Bonne lecture! Quelques images pour me faire pardonner 

    ---Point de vue d'Hiroto---

    Elle s'était endormie contre moi. Au début, j'étais gêné mais après je m'étais habitué. Elle était mignonne quand elle dormait. Et elle était calme. Tout le contraire de quand elle est réveillée, quoi. Au moins elle faisait pas des choses débiles comme par exemple se lever alors qu'on est brûlante de fièvre!!!!! Elle m'avait vraiment fait peur quand elle était tombée. Mais bon, quand je repensai à ce qui s'était passé... Elle m'avait embrassé pendant mon sommeil. Remarque, j'avais fait la même chose... Mais bon, ce n'était pas désagréable de l'embrasser. Je lui carressai les cheveux  pendant quelques minutes. Elle était simplement appuyée contre moi. Finalement, je l'entourai de mes bras. Je voulais la recoucher dans son lit, mais j'avais peur de la réveiller. Je décidai donc d'attendre. J'avais tout mon temps, surtout pour elle. Je posai mon menton sur sa tête (oui, elle est quand même plus petite que moi). Au bout de quelques minutes, je m'endormis.

    ---Point de vue de Kilari---

    J'ouvris les yeux. Hiroto me serrait dans ses bras. Je rougis jusqu'aux oreilles. Il semblait dormir. Je décidai de ne pas le réveiller. Il était sûrement fatigué. Je l'étais toujours aussi. Donc je me rendormis après quelques minutes (ils font que dormir XD... bon reprenons notre sérieux hum hum, alors voilà la suite). Je ne dormis pas longtemps, et quand je me réveillai, il l'était aussi. Il me tenait toujours dans ses bras, et me serrai encore plus fort qu'au début.                             

    Chapitre 21: Baiser partagé

    J'acceptai son étreinte, et l'enlaçai en retour. Je levai la tête, et rencontrai son regard. Je crus que j'allais exploser. On se regarda pendant un bon moment, et finalement, nos lèvres se rapprochèrent et se rencontrèrent. Il m'embrassait tendrement, et je lui répondais.

    Chapitre 21: Baiser partagé

    Je mis fin à ce baiser, sans pourtant éloigner mon visage du sien. Nous étions tout proches, et cela faisait battre mon coeur à tout allure, mais je n'y prêtais pas attention et profitais du moment. Nous étions toujours enlacés. Ses doigts effleurèrent ma joue, ce qui me fit frissonner. Hiroto pouvait être si romantique, parfois. Je fermai les yeux, et il m'embrassa de nouveau.

     

    Lâchez vos com's svp!

     


    181 commentaires
  • Désolé du retard et bonne lecture!!!! 

    ---Point de vue de Kilari---

    - Hiroto?

    - Qu'est-ce qu'il y a?

    - Euh... il ne t'intrigue pas le nouveau chanteur Yuu Tsubasa?

    Cette question me hantait depuis un moment déjà.

    - Si, c'est vrai que c'est bizarre qu'il soit apparu comme ça du jour au lendemain. On demandera à l'agence demain.

    J'étais toujours dans ses bras, et je ne comptais pas bouger. J'étais bien comme ça. 

    - D'accord.

    Finalement, il me lâcha, à mon plus grand désespoir. 

    - Euh..On va manger?

    - Tu ne penses qu'à ça... allons-y.

    - Chouette!

    Je me précipitai dans les escaliers. Arrivée en bas, je m'assis sur une chaise et salivai.

    - On mange quoi?

    - T'es impossible... Bon tu veux quoi?

    - Des crêpes!! 

    - Pourquoi ça m'étonne pas...

    - Merci Hiroto!

    Il est trop gentil Hiroto!! Bon dans tout ça je réfléchissais toujours à qui pourrait être ce Yuu Tsubasa...

    Après ce délicieux repas, je me levai et remerciai Hiroto de nouveau. 

    - Hiroto, on peut aller demander à l'agence maintenant? On a rien à faire, et ça pique vraiment ma curiosité.

    - SI tu insistes, allons-y, puisque tu as l'air d'aller mieux.

    Une vingtaine de minutes plus tard, nous étions à l'agence. M. Muranishi était à son bureau, comme d'habitude. Il téléphonait. Il avait l'air d'être bien occupé. Il semblait tendu, et il tapait très rapidement sur son clavier d'ordinateur. C'était assez effrayant. je me demandais ce qu'il pouvait bien se passer. Nous nous étions assis sur les banquettes, en attendant qu'il termine. J'avais peur que ce soit long. Il remarqua notre présence, conclut rapidement son appel, et raccrocha.

    - Pfiou! On a pas une seconde de repos!

    - Qu'est-ce qu'il se passe?

    - Je vous dirai dès que vous m'aurez dit la raison de votre venue.

    - Ah oui, et bien-

    - Nous voulions savoir qui était ce fameux et soudain Yuu Tsubasa.

    - Il est justement concerné par ce que j'étais en train de faire. C'est un nouvel artiste de l'agence.

    - Quoi?! m'exclamai-je en harmonie parfaite avec Hiroto.

    - Yuu Tsubasa est un nouveau chanteur de l'agence, nous l'avons recruté il y a à peine une semaine, et son premier concert fut un succès. Tout le monde parle de lui maintenant.

    Hiroto et moi étions bouches bées. Ce mystérieux chanteur faisait partie de notre agence!? 

    - Pourra-t-on le rencontrer plus tard? Vous ne nous avez même pas prévenus de son entrée à l'agence.

    - Oui, vous pourrez le rencontrer sans problème ce soir, si cela vous convient, et à lui aussi. Je ne vous l'ai pas dit plus tôt car son succès était soudain, et les évènements qui sont survenus les derniers jours m'ont empêché de vous l'annoncer.

    - Nous comprenons, alors, répondis-je satisfaite de sa raison.

    - Sinon, qui est-ce?

    - C'est un jeune du même âge que vous, 14 ans. Je crois qu'il vient d'Osaka. 

    - Euh... Il ressemble à quoi?

    - Bah... à un humain normal.

    - J'avais compris ça, mais vous pouvez nous le décrire physiquement?

    - D'accord. Alors je dirais qu'il a environ la taille d'Hiroto, il a les yeux verts, et il semble bien motivé.

    - Ses cheveux?

    - Il est blond. Ses cheveux semblent plus foncés à la racine, mais ça semble naturel.

    - Ah, alors je ne le connais pas....

    - Moi non plus.

    - Il semble vous intéresser. Pourquoi?

    - En fait ça m'avait un peu intriguée qu'il apparaisse d'un jour à l'autre comme ça, sans raison et si soudainement. Est-ce que Yuu et la journée sans aucun travail d'Hiroto sont liés?

    - Tu es perspicace... En fait, tout le monde était intéressé par Yuu. Donc il n'y a eu aucune proposition de travail pour ce jour-là.

    - Tout s'explique, conclut Hiroto pensif.

    - Je crois d'ailleurs qu'il va bientôt arriver. Il finit sa journée dans un peu plus d'une demi-heure. 

    - Super!

    - Ok, enchaîna Hiroto d'un ton ferme.

    Hiroto n'avait pas l'air très enthousiaste. Je me demandais bien ce qui le tracassait. Il semblait dans la lune. Il reagardait fixement devant lui, mais on voyait bien qu'il ne faisait plus vraiment attention à ce qui l'entourait. Il restait impassible. Soudain, la sonnerie du téléphone de l'agence retentit. M. Muranishi attrapa le combiné rapidement pour répondre:

    - Oui bonjour, ici l'agence Muranishi, M. Muranishi à l'appareil.

    Il y eut un blanc qui me sembla plutôt long.

    - D'accord, pas de problème, lâcha enfin le directeur de l'agence, à tout à l'heure Yuu.

    Il raccrocha. 

    - C'était Yuu?

    - Oui, il va rentrer une vingtaine de minutes plus tard, car les fans semblent l'avoir convaincu de faire une petite séance de dédicace, ou plutôt d'autographe.

    - Waouh, il autant de succès que ça?

    - Eh oui.

    - Bon Hiroto, tu te réveilles? demandai-je en le secouant un coup.

    - Hein, quoi? s'exclama-t-il en reprenant ses esprits.

    - Tu vas bien? T'étais dans les nuages, là!

    - Ne t'inquiètes pas, je vais bien, je réfléchissais juste.

    -D'accord, c'est bon alors.

    Une cinquantaine de minutes plus tard, j'entendis le vrombissement d'une voiture, puis des pas dans le couloir. Ca devait être Yuu. J'étais en train de manger. M. Muranishi avait emmené de la nourriture pour m'occuper, et ça avait marché, apparemment, puisque je n'avais pas fini.

    - Bonjour! 

    Un beau blond venait de pointer son nez à la porte. Il était appuyé contre la porte, son casque  (pour la musique) autour du cou. Bizarrement, ses yeux me semblaient légèrement familiers... Ils étaient d'un vert profond, tellement qu'on semblait pouvoir s'y perdre. J'avais hâte de le connaître... si je ne le connaissais pas déjà...

    Chapitre 22: Le mystérieux chanteur

    ---A suivre... ce nouveau personnage entre enfin en scène!! Vive Yuu!---

    A votre avis, qui pourrait bien être Yuu? Pourquoi semble-t-il familier à Kilari? Vous avez sûrement remarqué que les dialogues étaient plus nombreux dans ce chapitre, mais c'est aussi qu'ils étaient importants. J'espère que ce chapitre vous a plu, et lâchez des com's!!!


    25 commentaires
  • ---Point de vue de Kilari---

    Alors c'était lui, Yuu? Je comprends qu'il aie du succès! Il est plutôt beau garçon. Je n'arrivais pas vraiment à croire qu'il avait le même âge que nous. Il avait l'air très mature. 

    - Bonjour Yuu! Voici des autres artistes de l'agence, tu en as sûrement déjà entendu parler!

    Yuu s'approcha pour s'assoir en face de moi. Il me regarda quelques instants. Enfin, il parla:

    - Tu es Kilari Tsukishima, c'est ça? demanda-t-il.

    - Oui, c'est bien ça. Tu peux m'appeler Kilari. Et tu es Yuu Tsubasa, n'est-ce pas?

    - Oui. Toi c'est Hiroto Kazama des Ships, je ne me trompe pas?dit-il en tournant le regard vers celui dont il avait prononcé sans hésiter le nom.

    - Oui, tu es bien renseigné. Pas comme Kilari, cette idiote qui ne savait même pas qui j'étais quand elle m'a rencontré.

    - Hiroto!

    - Je plaisante. Mais c'est la vérité que tu ne nous connaissait pas.

    - Oui, oui. Pas besoin de remettre ça, c'est le passé.

    - D'accord, j'arrête.

    - Vous avez l'air bien proches, affirma Yuu, un sourire en coin.

    Chapitre 23: Une nouvelle rencontre

    Hiroto et moi, on se regarda puis on rougit comme des tomates. Il avait visé juste!

    - Euh...

    Je venais de m'en rendre compte: c'était moi ou ses yeux avaient changé de couleur? Ils étaient verts avant, non? Pourquoi sont-ils bleus?

    Yuu, tu as un concert demain matin, ne l'oublie pas.

    - Je ne l'oublierai pas. Je vais aller m'entraîner dans la salle du dessous.

    -  Bien.

    - Salut, dit-il son regard passant d'Hiroto à moi.

    Son léger sourire avait disparu, et un visage impassible l'avait remplacé. Il est plutôt mignon quand il sourit. Ah! Mais qu'est-ce que je racontais?! Ce mystère autour de ses yeux me revint. Ils étaient passés de vert à bleu. Puis quand il avait détourné le regard, ils étaient redevenus verts. Quand je tournai la tête, il sortait de la pièce avec quelques feuilles à la main, que M. Muranishi lui avait donné. Hiroto avait l'air encore gêné par la remarque de Yuu, alors que j'avais déjà oublié. Après quelques minutes de silence, j'entendis une douce mélodie, Hiroto n'avait pas l'air de l'avoir remarquée. C'est vrai que je l'entendais à peine. Je me doutais que c'était Yuu qui chantait. Je me levai pour aller voir. Hiroto interrompit ma démarche:

    - Tu vas où?

    - Je... je vais boire un coup.

    Je n'allais quand même pas lui dire que j'allais espionner Yuu.

    Je continuai à avancer jusqu'à la porte.

    - D'accord. Ne tarde pas.

    - Oui.

    Je sortis et fermai la porte derrière moi. Je descendis à l'étage inférieur et distinguai une lumière qui fendait les ténèbres du couloir. La porte de la salle où s'entraînait Yuu était entrouverte. Je m'approchai, et l'aperçus.

    Chapitre 23: Une nouvelle rencontre

    Il était assis, en train de lire une de ses partitions. Bizarrement, il n'avait pas pris une salle d'entraînement insonorisée, avec du parquet et vide, il avait pris une chambre. Il y avait un lit et deux chaises. Il était assis sur le bord du lit. Je remarquai qui n'était pas habillé de la même façon qu'avant. C'était sûrement son costume de scène. Soudain il alluma la musique. Elle était plutôt tranquille. Puis vint le moment pour lui de chanter:

    - Cela fait un moment déjà,

    Que j'ai des sentiments pour toi.

    C'était un doux mirage,

    Mais maintenant, je fais naufrage.

    Tout allait bien,

    Jusqu'à que j'attrape ta main.

    Je voulais que mes sentiments t'atteignent,

    mais à cause de moi, le doute règne.

    Mais je ressens toujours la même chose quand tu es là,

    Quand tu es près de moi.

    Je savais qu'un bouquet de fleurs ne suffirait pas,

    Mais ce n'est pas ça qui m'arrêtera.

    C'est toi, ma précieuse fleur,

    Avec toi je n'ai plus peur.

    Ma belle rose si importante à mes yeux,

    Mais tu ne saurais exaucer mon seul voeu.

    Ce n'est pas moi que tu aimes,

    Mais je continuerais à t'aimer quand même.

    Je t'aime.

    J'étais au bord des larmes. Cette chanson était si triste... Et il mettait du coeur dans sa chanson, comme s'il avait vécu ça...

    Il s'écroula sur le lit. 

    - Pfiou, c'est compliqué d'être chanteur!

    Chapitre 23: Une nouvelle rencontre

    ---A suivre!---

    Bien ce chapitre? Lâchez des com's! 


    237 commentaires
  • --- Point de vue de Kilari---

    Il fallait que je me reprenne. Je ne connaissais même pas ce gars. Qu'est-ce qu'il m'arrivait? J'étais captivée par ce mystérieux chanteur qui chantait si bien et qui était si beau. Il semblait un peu trop parfait. Qui ça pouvait bien être? J'étais troublée. Je regardai une dernière fois Yuu et tournai les talons pour me diriger vers le bureau de M.Muranishi. Je m'assis à côté d'Hiroto, puis regardait par la fenêtre: il commençait à faire nuit. Cela ne m'étonnait pas, car nous avions attendu Yuu pendant un bon moment.

    - Je pense qu'on devrait rentrer, dis-je, brisant le silence.

    - Tu as raison, puisque M.Muranishi a répondu à nos questions.

    - Oui, il se fait tard, rentrez chez vous, conclut M.Muranishi.

    Hiroto me raccompagna à la maison. Tout le long du trajet, je m'étais remémorée la chanson de Yuu. Une fois arrivée chez moi, j'enlevai mes chaussures, et m'écroulai sur le canapé. C'était impossible que je le connaisse. Je n'avais jamais connu quelqu'un de pareil. Il était beau, mystérieux, et pourtant chantait avec tant d'émotion...

    Je décidai de mener l'enquête. Il fallait que je récolte le plus d'informations possibles sur lui. Le lendemain, Mme Kumoi m'emmena à l'agence pour le présenter le programme de la journée. Je m'assis tranquillement, sereine, jusqu'à que j'entende la voix grave de Yuu qui saluait ma manager.

    - Bonjour Madame, dit Yuu en entrant dans la pièce.

    - Bonjour Yuu, lui répondit Mme Kumoi.

    - Bonjour Kilari, continua Yuu en m'adressant un regard.

    - B-B-Bonjour, balbutiai-je hésitante.

    Pourquoi je bégayais? Et c'était quoi ce regard? Ses yeux s'étaient tournés vers moi, devenant  bleus, et dès qu'ils avaient quitté ls miens, étaient redevenus verts. Je ne comprenais plus rien. 

    - Yuu va intégrer l'école pour artistes, m’annonça Mme Kumoi.

    - Quoi? 

    - Ça t'étonne? C'est normal. Ça s'est passé de la même façon pour toi.

    - Ah oui, c'est vrai.

    - Je t'ai amenée tôt pour que tu lui fasses visiter le collège. Il ne connait personne ici, alors j'ai demandé à ce qu'il soit dans la même classe que toi.

    - D'accord. Mais pourquoi à l'agence?

    - Parce que si nous avions discuté devant l'école, cela aurait créé une émeute, et ça n'aurait pas été dans le calme. Je vais donc vous emmener, et une fois arrivés, vous rentrerez directement, d'accord? continua-t-elle.

    - D'accord madame, répondis-je prête.

    Yuu était plutôt silencieux. Mais ça ne m'étonnait pas car ça lui correspondait bien. Ca avait l'air naturel qu'il soit comme ça. Je me contentai donc de monter dans la voiture de Mme Kumoi avec lui sans poser de questions.Quand nous fûmes arrivés au collège pour idoles, j'adaptai mon sourire habituel et guidai Yuu à l'intérieur.

     

    - Ici c'est notre salle de classe, déclarai-je en pointant la porte du doigt.

    Il n'avait pas réagi depuis le début de la visite, quand nous arrivâmes à la dernière porte.

    - Cette porte est la sortie de secours, conclus-je un peu agacée.

    Cela commençait à m'énerver qu'il ne dise rien.

    - Dis, tu m'écoutes? répondis-je en me retournant, mes mains sur mes hanches.

    - Non, répondit-il moqueur.

    - Arrête de te moquer de moi, tu veux? Je me suis donnée la peine de te faire visiter le collège, et toi tu ne fais même pas attention à ce que je dis!

    - C'est ennuyeux.

    - Rooooh! Tu m'énerves, m'exclamai-je l'air boudeur.

    Il laissa échapper un petit rire.

    - Ça te fais rire? dis-je furieuse.

    - C'est pas ça, c'est juste que t'es marrante quand tu te mets en colère.

    - Tu m'as cherché exprès en plus?

    Je le connaissais à peine, et pourtant c'était le seul à pouvoir me mettre sur les nerfs comme ça.

    - T'es mignonne quand tu te fâches, dit-il narquois.

    - Quoi?

    Qu'est-ce qu'il racontait encore, ce gars! Je le détestais déjà. Il était exaspérant.


    1367 commentaires
  • ---Point de vue de Kilari---

    Après lui avoir fait visiter l'école, j'étais épuisée. Je lui avais hurlé dessus tout le long, et lui avait rit tout le long. Je rentrais chez moi. Dès que j'entrai, je m'affalai sur le canapé.

    - Pfiou... Pourquoi ça n'arrive qu'à moi! soupirai-je désépérée.

    - Bah alors, où est passé ma belle et dynamique Kilari? dit une voix que j'aimais beaucoup.

    - Ah, Papa, tu n'es pas au café?

    - Non, c'est fermé aujourd'hui. C'est toujours fermé le jeudi.

    - On est jeudi?

    J'étais perdue, avec tout ce qui m'était arrivé les derniers jours.

    - Tu devrais manger et aller te reposer.

    - C'est pas de refus!

    Je dévorai mes carpes fourrées et montai dans ma chambre. Il était tôt, mais j'étais fatiguée. Je me mis en pyjama et me couchai. Je m'endormis rapidement et profitai bien de toute la nuit. 

    Je me réveillais tranquillement le lendemain matin, lorsque je reçus un appel.

    Driiiiiiing!

    - Allo? dis-je encore à moitié endormie.

    - Allo Kilari? C'est Mme Kumoi.  Je viens te chercher à 8h pour un tournage avec Yuu.

    - Quoi? A 8h? Avec Yuu?! 

    C'est ce qui acheva de me réveiller.

    - Oui, confirma-t-elle.

    Je regardais l'heure: 7h45. 

    - Il ne me reste qu'1 quart d'heure! Faut que je me grouille! m'affolai-je.

    - A tout à l'heure Kilari! conclut Mme Kumoi amusée.

    Je raccrochai. Je bondit hors de mon lit, m'habillai en vitesse, descendit manger en ignorant ce que disait Papa et grimpai dans la voiture pile à l'heure.

    - Vous allez m'expliquer, maintenant?

    - Tu verras au studio. Je peux juste te dire que si tu joues ton rôle comme le réalisateur le veut, tes fans vont augmenter en flèche. C'est un réalisateur connu.

    - D'accord, je vais faire de mon mieux!

    Après cette longue nuit de sommeil, j'étais super en forme! Arrivé au studio, on monta des escaliers pour arriver à la bonne salle. Quand j'entrai, j'aperçus d'abord Yuu. A côté de lui, ce qui semblait être son manager. Et il y avait plein d'autres personnes, dont une qui semblait les diriger. Je devinai que c'était le réalisateur. Celui-ci tourna la tête à notre arrivée et nous repéra immédiatement. Il s'approcha et me demanda:

    - Bonjour, je suis le réalisateur de la série dans laquelle tu vas jouer.

    - Bonjour monsieur, je suis Kilari, ravie de vous rencontrer!

    - Moi aussi. On t'a expliqué en quoi consisterai la série?

    - Non monsieur.

    - D'accord alors je vais t'expliquer. Une jeune fille appelée Aiko et un jeune garçon nommé Kyo sont très bons amis. Un jour, par un enchaînement de circonstances, il vont découvrir qu'ils ont des pouvoirs magiques et vont combattre le mal. Tu es dans le rôle d'Aiko et Yuu est Kyo. J'espère que tu vas m'impressionner! Voici le script, dit-il en me tendant un livret, maintenant excuse-moi, je retourne travailler.

    - Merci monsieur!

    C'est pas vrai! Je devais jouer avec Yuu. En plus, il était le héros et moi l'héroïne! Heureusement que nous ne devions jouer que de simples bons amis. Quand je décollai enfin mon regard du script, Yuu se tenait devant moi.

    - Ah, salut, dis-je pas très enthousiaste à l'idée de travailler avec lui.

    - Salut.

    Comme la première fois, ses yeux étaient bleus.

    Chapitre 25: Une série avec Yuu?!

    Il écoutait de la musique. Après quelques minutes à l'observer, je me replongeai dans le script. L'histoire était plutôt pas mal. Des sortes de super-héros... 

    On me présenta aux autres acteurs et actrices. En fait Mme Kumoi que je n'étais venue que pour ça: rencontrer le réalisateur, les acteurs et avoir le script. Le lendemain, j'allais au tournage d'une pub. Ce jour-là, mon coiffeur me dit quelque chose qui me surprit:

    - Kilari, je trouve que tes cheveux ont beaucoup grandi depuis le début de ta carrière. Je pense qu'on devrait trouver une coiffure qui s'accorde bien avec cette longueur.

    Il essaya plusieurs coiffures:

    Chapitre 25: Une série avec Yuu?!

    Chapitre 25: Une série avec Yuu?!

    C'était une pub pour nourriture d'animaux. Finalement il prit la coiffure ci-dessus pour la nourriture de lapins et celle-ci-dessous pour la nourriture de chat, c'est à dire les cheveux détachés avec 2 nattes devant.

    Chapitre 25: Une série avec Yuu?!

    J'aimais beaucoup cette coiffure. Mais maintenant que je l'avais réalisé, je ne me sentais pas très à l'aise avec les cheveux longs. Je ne saurais pas décrire cette sensation, mais ça me faisait bizarre.

    Le lendemain c'était l'essayage des costumes de la série avec Yuu. J'étais pressée de voir les costumes de super héros! Quand j'arrivai au studio, le coiffeur employé par le réalisateur m'emmena dans la salle d'essayage et de coiffure. Il me coiffa, puis me donna mon costume. Je sortis de la salle et rentrai dans la salle principale.

    Chapitre 25: Une série avec Yuu?!

    Chapitre 25: Une série avec Yuu?!

     

    Toutes les personnes tombèrent bouche bée quand ils me virent.

    - ....

    - Ouaou.

    - Tu es magnifique, Kilari. Mais quelque chose manque. Il y a quelque chose qui cloche. Je vais réfléchir à cela. Rentrez chez vous, annonça le réalisateur, je vous rappelerai dès que j'aurais trouvé le problème.

    - Quoi? On a fait tout ce chemin pour ça? se plaint un acteur.

    Le réalisateur l'ignora. Sans vraiment comprendre, je rentrai chez moi. Qu-est-ce qui allait se passer, maintenant? Il fallait juste attendre. Après quelques heures que j'avais passées à manger, Mme Kumoi m'appela:

    - Allo Kilari?

    - Oui, Mme Kumoi?

    - Le réalisateur a appelé. Il a trouvé. Je suis devant chez toi.

    - Je comprends rien mais j'arrive tout de suite Madame!

    Je raccrochai et descendis rapidement en bas de chez moi. Je montai dans la voiture, et elle nous emmena au studio. Arrivée dans la salle, je fus envoyé dans la salle de coiffure. Je ne comprenais toujours rien, mais fis ce qu'on me demanda. Le coiffeur m'expliqua:

    - Après une très longue réflexion, il a aboutit à cette réponse: ce rôle t'irait mieux si tu avais les cheveux courts.

    - Quoi?

    - Je vais donc te couper les cheveux si tu es d'accord.

    - Euh... Je peux avoir confiance en vous?

    - Oui, je vais m'appliquer, et ta coiffure sera parfaite.

    - Dans ce cas, je vous laisse faire.

    J'avais beau avoir dit oui, j'avais un peu peur quand même du résultat. A quoi j'allais ressembler à la fin? Je fermai les yeux tout le long. Je ne me regardai pas dans le miroir avant d'être en costume. Je sortais de la piéce.

    Chapitre 25: Une série avec Yuu?!

    Chapitre 25: Une série avec Yuu?!

    Tout le monde fut emerveillé. Il n'étaient pas bouche bée, ils étaient éblouis. C'était pour ça qu'il m'avait fait couper les cheveux? Apparemment ça avait marché! Mon coeur battait à toute allure. J'avais hâte de tourner, maintenant. C'était un changement, un nouveau départ. J'avais l'impression que plein de bonnes choses m'attendaient... Mais je ne savais pas que ce n'était pas que de bonnes choses qui m'attendaient...

    --- A suivre....----

    Alors, ça vous a plu? Un chapitre pour la réouverture du blog!!!


    76 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique